Yukiko Nakamura

Au plus profond de la nuit…

Impossible de trouver le fichier XML de la galerie : /wp/wp-content/photos/Nakamura/gallery.xml
Vérifiez que les fichiers de la galerie ont été créés sur la page d'administration !

English translation below

Une des danseuses les plus radicale de sa génération, une “danse à vif”, puissante et authentique
Sa démarche romantique est en quête d’un postbutô.

Commençant la danse classique à l’age de huit ans, au Japon, Yukiko Nakamura trouve le besoin de séjourner à New York où elle suit les cours au Merce Cunningham Dance Center et au José Limon Dance Institut. Elle s’installe ensuite à Paris et se tourne plus spécifiquement vers la danse contemporaine.

L’enseignement de Masaki Iwana lui permet de saisir clairement comment se révèle par la voie du corps, le sentiment intérieur le plus enfoui. Elle est actuellement engagée dans une recherche personnelle.

-

One of the most radical dancers of her generation, her type of dancing is very strong and authentic. Her romantic approach is willing to be a post-butô.

Beginning dancing at the age of eight, in Japan, Yukiko Nakamura needed to live in New York, where she could graduate at the Merce Cunningham Dance Center and at the Jose Limon Dance Institute. She traveled to Paris and worked specifically on contemporary dance.

What she learnt with Masaki Iwana allows her to understand clearly how to express a deep feeling by the way the body is revealed. She is now engaged in personal researches.
-


Danse/performance

Des spectacles de danse Butô ont été organisés sous l’intitulé “Butô en solo” par Jean-Baptiste Drevet, président de 3CA.
Le  Butô est une danse d’origine japonaise, elle n’est pas seulement un art de la performance, mais également une façon d’explorer les relations entre le corps et l’esprit. Il s’agit d’une danse d’incarnation, de métamorphose du corps, d’anamorphoses pour le spectateur. Cette danse a proliféré dans le monde entier sous des formes originales et particulières.

Cette programmation s’est déroulée dans le cadre du “Café Reflets présente” à l’intérieur du Café Reflets. Trois représentations ont eu lieu :

- Le 19 avril 2003, Masaki Iwana, danse en solo
- Le 7 juin 2003, Yukiko Nakamura, “au plus profond de la nuit…”
- Le 4 octobre 2003, Yumiko Yoshioka, “avant l’aube“, représentation donnée dans le cadre de la Nuit Blanche.

Deux films sous l’intitulé “Butô en solo”, ont été réalisés par Mayanna Von Ledebur, ils ont été co-produits par Jean-Baptiste Drevet, 3CA et April production.
-


Dance/performance

A number of shows of Butô dance have been organised under the title “Butô en solo” by Jean-Baptiste Drevet, president of the association 3-Ca. Butô is a dance that comes from Japan. It is not only a performative art, but also a way to explore the relationships between body and mind. It is an incarnartion dance, a metamorphosis of the body, a anamorphosis for the viewer. This dance has proliferated throughout the entire world, under single and specific manners.

This program was part of the “Café Reflets présente”, into the café Reflets. Three performating acts have been played:
- april, the 19th, 2003 Masaki Iwana, dance in solo
- june, the 7th, 2003 Yukiko Nakamura, ‘into the deep of the night…”
- october, the 4th, 2003 Yumiko Yoshioka, “before dawn”, act made as part of the “Nuit Blanche”.

Two movies untitlted “Butô en solo” have been realised by Mayanna Von Ledebur and co-produced by J.B. Drevet, 3-CA and April Production.