Philippe Forest & Olivier Menanteau

Près des Acacias. L’autisme, une énigme – 2002

Dans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires, soutenue par la Fondation de France en partenariat avec le Conseil Régional Ile-de-France, le Ministère de la Santé et Actes Sud
Médiation/production : 3CA – Mari Linnman
Co-édité par Actes Sud et 3CA

Impossible de trouver le fichier XML de la galerie : /wp/wp-content/photos/Olivier Menanteau Phil Forrest/gallery.xml
Vérifiez que les fichiers de la galerie ont été créés sur la page d'administration !

English translation below

L’ouvrage – Près des Acacias. L’autisme, une énigme – est un photo-roman issu de la présence de l’artiste Olivier Menanteau et de l’écrivain Philippe Forest au sein de l’unité fonctionnelle Autisme, Psychose Infantile (API) de l’Établissement Public de Santé – Barthélemy Durand à Étampes.

Composé de photographies et de textes, le livre propose un point de vue subjectif sur l’autisme adulte au quotidien. Pour les deux artistes, l’ouvrage repose sur le pari que “ l’expérience d’une autre parole sur l’autisme adulte peut être tentée. Une parole qui ne soit ni celle des malades, ni celle des médecins, qui ne prétende aucunement dire la vérité. Simplement : une parole dédoublée, éloignée et qui, dans son éloignement assumé, puisse discrètement constituer à l’égard de l’autisme un geste d’intelligence au double sens du mot : connaissance intellectuelle, complicité amicale ”.

L’invitation de ses deux artistes correspond au désir du personnel d’ouvrir le service et de communiquer leur pratique. L’objet de la commande est de contribuer à actualiser le débat autour de la folie et à changer le regard porté sur les personnes autistes et sur les professionnels qui leur apportent des soins.

-
Close to the Acacias. Autism, an enigm

This work concerns a story told in photographs, that comes from the presence of the artist Olivier Menanteau and the writer Philippe Forest, within the Autism, Child Psychosis unit (Autisme, Psychose Infantile, API) – Barthélémy Durand in Etampes.

Compounded by photographs and texts, the book proposes a subjective point of view about the experience of adult autism during daily life. For both of the artists, the work is based on the idea that “the experience of an other speech about adult autism can be experienced. A speech that is not the one of sick persons, nor the one of doctors, which does not pretend to possess the truth. Simply: a double speech, distant and totally assumed, can discretly constitute an intelligent gesture with respect to autism: intellectual knowledge, friendly complicity.”

The introduction of these two artists is related to the desire of workers from the clinical unit that wanted to open the unit and communicate their own practice. The content of the commission contributes to updating the debate around madness and to change the way we consider autistic people and professionals that bring them care.